Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

L'Action sociale

Le CPAS de Frameries travaille activement à la notion d’insertion à partir de deux dispositifs distincts : l’insertion sociale d’une part et l’insertion socioprofessionnelle, d’autre part.

Les services d'insertion sociale contribuent, en faveur des personnes en situation d'exclusion, à rompre l'isolement social, à permettre une participation à la vie sociale, économique, politique et culturelle, à améliorer le bien-être et la qualité de la vie et à favoriser l'autonomie. L’insertion sociale est la première étape vers l’insertion socioprofessionnelle. Grâce à de nombreux partenariats, des projets de lutte pour l’alphabétisation, des activités de groupe dans le cadre de l’article 27 ou encore du bien-être et de la santé, sont menés au quotidien

L'insertion socioprofessionnelle consiste en l'accompagnement de personnes qui éprouvent des difficultés à trouver un emploi en raison, par exemple, d'un niveau de formation trop faible, d'un manque d'expérience professionnelle ou d'une inactivité prolongée. Chaque personne bénéficiaire du revenu d’intégration sociale est rencontrée afin de cerner ses qualités et de l’orienter au mieux vers un projet individualisé qui d’une part rencontre ses aspirations (mise au travail, mise en formation, orientation vers l’insertion sociale, etc.) et d’autre part respecte le rythme d’évolution et de changement inhérents à chacun. Pour atteindre ces objectifs, de multiples partenariats sont menés avec différents opérateurs (Maison de l’emploi, Mission régionale pour l’emploi de Mons Borinage, FOREm, ONEm, Ecoles de promotion sociale, OISP, EFT, Plan de Cohésion Sociale). De cette manière, le CPAS entretien des liens très forts avec les opérateurs régionaux en matière de formations et collabore étroitement avec ceux-ci pour multiplier les perspectives d’emplois, notamment avec des entreprises privées, capables d’accueillir du personnel en insertion.

Par ailleurs, le CPAS est agréé au niveau fédéral dans le cadre de l’économie sociale. Outre cette reconnaissance, le CPAS est également inscrit dans deux projets spécifiques subsidié par le Fonds Social Européen (FSE) :

  • le projet « Femmes autonomes » : il permet une approche personnalisée et transversale des femmes seules ou seules avec enfants, bénéficiaires du RIS, peu qualifiées et éloignées de l’emploi. Via des rencontres en groupe et des entretiens individuels, chaque femme adhérant au projet élabore un projet individualisé d’intégration sociale. Ce projet vise à rendre ces femmes actrices de leur vie. Une mise à l’emploi formative (articles 60) peut couronner ce processus de développement personnel.
  • le projet « Jeunes » : tout comme pour le projet « Femmes autonomes », ce projet se concentre en particulier sur la prise en charge, l’accompagnement et le suivi des jeunes bénéficiaires du revenu d’intégration sociale (18-25 ans)

L'aboutissement de l'insertion socioprofessionnelle est la mise à l'emploi, via l'accueil et la guidance des personnes, la recherche active d'emploi, la formation (alphabétisation, formation de base, formation qualifiante...).