Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Services Communaux / Environnement / Plan Maya : le bilan
Actions sur le document
Plan Maya : le bilan

Plan Maya : le bilan

Les abeilles connaissent aujourd’hui un déclin important dans de nombreuses régions du globe, notamment en Wallonie. Afin d’enrayer ce déclin, la Commune de Frameries a décidé d’adhérer, en 2011, au plan MAYA afin de mettre en place des actions visant à protéger ces insectes.

Depuis cette adhésion, la Commune a réalisé de nombreuses actions en faveur des insectes pollinisateurs, notamment :

  • La mise à disposition d’un terrain communal pour le dépôt de ruches par les apiculteurs. La création de ce rucher collectif a pour objectif d’encourager le développement de l’apiculture sur le territoire communal en permettant aux personnes ne disposant pas d’un terrain adéquat (trop petit, problème avec le voisinage, etc.) de démarrer une activité apicole. Une dizaine de ruches ont été installées sur le terrain communal.

  •       La réalisation de plusieurs projets de plantation de végétaux mellifères :

o        plantation de haies composées d’essences indigènes mellifères : hall de maintenance communal, terrain communal près du PASS ;

o        plantation d’arbres fruitiers : école de Sars-la-Bruyère ;

o        plantation d’alignements d’arbres : rue des alliés, place d’Eugies, etc.

o        semis d’une prairie fleurie (ces couverts enherbés constituent une alternative environnementale particulièrement intéressante à la pelouse classique ; ils demandent peu d’entretien, attirent de nombreux insectes butineurs et embellissent les milieux urbains) : terrain communal près du PASS, piste cyclable entre Eugies et Sars-la-Bruyère, etc.

o        etc.

 

 

animation

 

rucher

  • l’utilisation de plantes mellifères pour les fleurissements communaux (parterres, bacs à fleurs, etc.) ;
  • la publication d’articles sur les insectes pollinisateurs sur le site internet communal et/ou le journal communal ;
  • la mise en place progressive d’une gestion différenciée afin de réduire drastiquement l’utilisation des pesticides sur les espaces gérés par la commune. Ce type de gestion encourage l’adoption de techniques alternatives pour aménager, entretenir et valoriser les espaces publics de manière raisonnée (tonte différenciée, désherbage mécanique ou thermique, prairies fleuries, paillage des parterres fleuris, etc.). A l'échelle d'une commune, la gestion différenciée permet de diversifier les types d'espaces verts, de favoriser la biodiversité et de réduire l'utilisation de pesticides.
  • L’organisation de l’exposition « L’abeille dans tous ses états » en octobre 2013, en partenariat avec le Parc Naturel des Hauts Pays (PNHP). Les visiteurs ont pu visiter l’exposition du PNHP, découvrir le projet Maya de Frameries, rencontrer les apiculteurs locaux et déguster des produits apicoles.